Une réponse sur « Volume 3, Chapitre 3, Page 14 – Les Sentinelles Déchues »

Ah, Veron a entendu le coup de foudre.

On dirait qu’Uvia ne veut pas qu’on touche aux sous de la récompense… ce qui se comprend, elle en a besoin pour annuler l’accord passer pour transporter un chargement dans la capitale du royaume d’origine de Veron, ce que ce dernier ne veut absolument pas.

Enfin… c’est se rendre chez lui, qu’il ne veut pas… on ne sait pas encore pourquoi, il me semble.

Bonne continuation 🙂 🙂 🙂 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *